Etudier la théologie... c'est quoi ?
Présentation générale des études de théologie à l'Université de Lorraine.
Inscrivez-vous dès maintenant
Inscrivez-vous en Théologie à l'Université de Lorraine en quelques minutes
Le Blog
Le blog du département de Théologie
Nos vidéos
Retrouvez nos conférences en vidéos
Textual Plurality Beyond the Biblical Texts
Textual Plurality Beyond the Biblical Texts
Fourth International Symposium on Jewish and Christian Literature from the Hellenistic and Roman Period
Podcast</br>Théo-logiques
Podcast
Théo-logiques

Recherches actuelles en théologie

La théologie est une discipline vivante, et un carrefour de la recherche contemporaine en sciences humaines.
Colloque Religion et Rationialité
Colloque Religion et Rationialité
Aujourd'hui, religion et rationalité sont souvent considérées comme entièrement incompatibles. En effet, une séparation nette s'est opérée entre la religion et la science, celle-ci devenant le modèle et la norme exclusive de la pensée rationnelle...
Justine, de la théologie à l'édition
Justine, de la théologie à l'édition
Justine Saint-Eve Fromont, ancienne étudiante au département de théologie de l'Université de Lorraine revient sur son parcours et ce que celui-ci lui a apporté.
Condition des femmes : Daech connaît-il vraiment le Coran ?
Condition des femmes : Daech connaît-il vraiment le Coran ?
Violées, vendues comme esclaves, considérées comme trésors de guerre, mariées de force à des djihadistes… pas un jour sans que la presse ne relaie le terrible sort réservé aux femmes par l’État islamique.
Coran dicté, Bible inspirée ? Ce serait trop facile…
Coran dicté, Bible inspirée ? Ce serait trop facile…
La distinction entre un Coran directement tombé du ciel, ou en tout cas dicté par Dieu à Mahomet et reflétant sans écart sa parole, et une Bible certes divinement inspirée, mais composée par des témoins faillibles, est claire et pédagogique. C’est sans doute pourquoi elle est si souvent mobilisée dans le débat public sur l’islam.
"Je suis et noire et belle"
"Je suis et noire et belle"
Nous voulons nous intéresser à la traduction d’un verset du Cantique des cantiques (Ct 1,5) qui contient différentes interprétations possibles. En effet, notre verset peut soit commencer par « Je suis noire et belle » pour les uns ou « Je suis noire mais belle » pour d’autres, sous différentes variantes utilisant toujours l’opposition.
Une Licence et un doctorat Canonique à Metz
Une Licence et un doctorat Canonique à Metz
Depuis le 1er septembre 2016, une convention a été signée entre l'Institut Catholique de Paris et l'école Doctorale Fernand Braudel.
Master 2017-2018
Master 2017-2018
Pour l'année académique 2017-2018, le Master (M1 et M2) seront entièrement disponibles en présentiel et à distance. Tous les étudiants seront tenus de participer à une session intensive de 4 jours, du lundi 11 au jeudi 14 septembre 2017.
L'homme éternel est-ce souhaitable ?
L'homme éternel est-ce souhaitable ?
Article paru dans l’Est Républicain le 4 février 2017 Questions à Fabien Faul, maître de conférences, Département de théologie, Université de Lorraine
Journée d'étude : Le Notre Père, traductions et traditions
Journée d'étude : Le Notre Père, traductions et traditions
Le Centre Ecritures et le CAEPR vous proposent le 16 juin 2017, dès 9h30, une journée d’étude ouverte à tous sur le thème : Le Notre Père, traductions et traditions.

Commencer des études en théologie, c'est s'engager dans l'une des formations les plus généralistes de l'enseignement supérieur français, comprenant toutes les disciplines nécessaires à la compréhension du christianisme, de son histoire et de ses rapports à la société et aux autres religions. C'est aussi réfléchir aux questions les plus importantes de la vie humaine à l'aide d'outils critiques et historiques.

Ces disciplines sont les sciences bibliques (ancien et nouveau Testaments) avec les langues anciennes, la philosophie, l'histoire de l’Église, l'éthique, le lien entre société et religion (histoire des religions, dialogue interreligieux, etc.).

Les études de théologie enseignées à l’Université de Lorraine, que ce soit en ligne ou en présentiel, se décomposent en trois parties : la licence (en trois ans), le master (en deux ans) et le doctorat (en trois ans).

Nous vous proposons de découvrir notre en sous ces trois axes ci-dessous :

La licence :

Il s'agit d'une formation généraliste, conçue de manière progressive afin d’amener les étudiants à une connaissance approfondie des différentes disciplines qui la constituent ainsi qu’à leurs méthodologies propres : sciences bibliques, théologie systématique, histoire, philosophie, éthique, pédagogie, langues anciennes. Elle vise une mise en œuvre de la rationalité sur le contenu du christianisme, ses origines, ses fondements, sa cohérence. Cette formation envisage également l’étude du fait religieux contemporain et son évolution au cours de l’histoire et pose les bases méthodologiques en histoire des religions. Le socle de connaissances et de compétences pluridisciplinaires acquis grâce à cette formation permet divers débouchés professionnels. 

Ce qu'apporte une licence de théologie :

  • Un diplôme d’état en théologie
  • Pluridisciplinarité
  • Acquisition d’une solide culture générale
  • Initiation au maniement des outils et des techniques liés à la discipline
  • Mise en œuvre d’une réflexion rationnelle autour de la foi et de ses contenus
  • Développement des capacités à raisonner et à argumenter
  • Acquisition des méthodologies du travail universitaire

La théologie peut aussi être considérée comme une filière apportant des connaissances utiles pour des étudiants de filières « voisines », telles que l’histoire, l’histoire de l’art, la philosophie ou encore les lettres, auxquelles elle apporte un éclairage complémentaire particulièrement pertinent. Dans tous les cas, elle est source d’enrichissement culturel et se trouve apte à nourrir une réflexion personnelle sur des questions existentielles. 

Organisation de la licence :

La licence en théologie est organisée en 6 semestres, soit 3 années : L1 (1ère année de licence), L2, L3

Chaque semestre comporte un certain nombre d'UE (unités d'enseignement) totalisant une "valeur" de 30 crédits ECTS (European credits transfer system : système de validation commune à l’Union européenne). L'étudiant obtient donc sa licence, dès lors qu'il a validé 180 crédits ECTS.

Les crédits ECTS sont une sorte de monnaie commune : la licence mention théologie de l'Université de Lorraine - Metz a donc la même valeur dans n'importe quel pays de l'espace européen. Les UE sont capitalisables, c'est-à-dire qu'une fois validées, elles sont définitivement acquises, quel que soit le temps mis pour obtenir la licence. Elles sont transférables dans une autre université, française ou européenne, sous réserve d'acceptation par les équipes pédagogiques.

Les étudiants qui le souhaitent peuvent organiser leur formation au rythme de leurs possibilités, par exemple L1 en un an ou deux ans.

Plusieurs types d’UE sont proposés :

des UFD (unités d'enseignement fondamentales disciplinaires), dans le champ de la théologie,

des UFT (unités d'enseignement fondamentales transverses), destinées à doter l'étudiant d'"outils" : informatique, langue vivante, méthodologie, projet personnel et professionnel.

des UEO (unités d'enseignement d'ouverture), qui diversifient le parcours.

Licence de théologie, le diplôme :

Le diplôme obtenu, sous réserve de validation des UE et crédits ECTS, est la licence, domaine sciences humaines, arts et culture, mention théologie catholique. Un "supplément au diplôme" présentera le détail des connaissances acquises pendant la formation.Un DEUG (diplôme d'études universitaires générales) sciences humaines, arts et culture, mention théologie pourra être délivré aux étudiants ayant validé L1 et L2. 

Le master :

La ligne directrice du Master « Théologie et anthropologie philosophique » est de manifester clairement l’articulation de la théologie avec la philosophie et l'histoire par le biais d'une interrogation anthropologique : comprendre la situation de l'homme dans la société contemporaine en fonction de son histoire. C'est bien la question du sujet, croyant ou non, qui est centrale dans la démarche du Master. Dans la spécialité Théologie et Spiritualité est traitée la perspective du sujet croyant exprimant ses convictions au sein de son existence. La spécialité Théologie et Philosophie étudie l'homme dans la société selon une démarche philosophique et théologique.

La première année du master est commune aux deux spécialités, mais se décline en deux parcours. L’un pour les étudiants issus de la licence en théologie (UE 11,13,14 et 15 au premier semestre et UE 21, 23, 24 et 25 au second semestre) et l’autre pour les étudiants issus de la Licence en philosophie (UE 12, 13, 14 et 15 au premier semestre et UE 22, 23, 24 et 25 au second semestre). Ce deuxième parcours est conventionné avec l’Université du Luxembourg permettant aux étudiants d’acquérir outre le Master Théologie et anthropologie philosophique le Mater in Modern and Contemporary European Philosophy de l’université du Luxembourg

La seconde année se décline en deux spécialités :

1. Spécialité Théologie et Philosophie

Comme la première année de Master, la spécialité « théologie et philosophie » est organisée en deux parcours. Un premier parcours à dominante théologique vise à approfondir les bases de la discipline à travers un enseignement diversifié pluridisciplinaire (sciences bibliques, théologie systématique, éthique, histoire des religions, articulation théologie et philosophie) et à conduire les étudiants vers une démarche de recherche et de spécialisation. Le second parcours à dominante philosophie s’articule autour de problématiques contemporaines avec une spécialisation en philosophie européenne contemporaine, philosophie politique, esthétique et articulation entre théologie et philosophie. Comme en Master 1, ce parcours et conventionné avec l’université du Luxembourg et permet l’obtention d’un double Master : Master de Théologie et Anthropologie Philosophique de l'Université de Lorraine Master in Modern and Contemporary European Philosophy de l'université du Luxembourg.

2. Spécialité Théologie et Spiritualité

L'objectif de la spécialité « Théologie et Spiritualité » est d'acquérir une formation en spiritualité, tant du point de vue historique que thématique qui aide les étudiants à lire les textes littéraires ainsi qu’à comprendre la spiritualité dans son environnement historique. Connaître et présenter les courants spirituels dans la société contemporaine ; être capable d’intervenir dans les secteurs de l’information et de la communication.

Les cours

Sciences bibliques
Sciences bibliques
Études approfondies des textes de l'Ancien et du Nouveau Testament.
En savoir plus
Dogmatique et systématique
Dieu, le mal, la mort, la vie éternelle : quelles sont les grandes questions de la théologie et comment y répondre aujourd’hui ?
En savoir plus
Ethique
Des cours qui mettent en lien la religion et l'homme, la société, la morale...
En savoir plus
Philosophie
De l'Antiquité à aujourd'hui, nombreux sont les philosophes à avoir pensé le monde, le langage mais aussi la question de Dieu
En savoir plus
Histoire
L'histoire du christianisme et de ses relations avec la société de l'Antiquité à nos jours.
En savoir plus
Histoire des religions
A travers les grandes périodes de l'histoire et partout dans le monde les croyances ont vu le jour, évolué... Sont-elles si différentes ? Qu'est-ce qui les différencie ?
En savoir plus
Langues anciennes
Le grec et l'hébreu sont deux langues indispensables à l'étude de la théologie qui vous permettront d'étudier les textes sources de la façon la plus objective possible.
En savoir plus
Pédagogie
Lorsqu'il est question de théologie il est aussi important de savoir ce que sont concrètement les sacrement, les ministères mais aussi d'apprendre à transmettre notre savoir.
En savoir plus

Commencer des études en théologie, c'est s'engager dans l'une des formations les plus généralistes de l'enseignement supérieur français, comprenant toutes les disciplines nécessaires à la compréhension du christianisme, de son histoire et de ses rapports à la société et aux autres religions. C'est aussi réfléchir aux questions les plus importantes de la vie humaine à l'aide d'outils critiques et historiques.

Ces disciplines sont les sciences bibliques (ancien et nouveau Testaments) avec les langues anciennes, la philosophie, l'histoire de l’Église, l'éthique, le lien entre société et religion (histoire des religions, dialogue interreligieux, etc.).

Les études de théologie enseignées à l’Université de Lorraine, que ce soit en ligne ou en présentiel, se décomposent en trois parties : la licence (en trois ans), le master (en deux ans) et le doctorat (en trois ans).

Nous vous proposons de découvrir notre en sous ces trois axes ci-dessous :

La licence :

Il s'agit d'une formation généraliste, conçue de manière progressive afin d’amener les étudiants à une connaissance approfondie des différentes disciplines qui la constituent ainsi qu’à leurs méthodologies propres : sciences bibliques, théologie systématique, histoire, philosophie, éthique, pédagogie, langues anciennes. Elle vise une mise en œuvre de la rationalité sur le contenu du christianisme, ses origines, ses fondements, sa cohérence. Cette formation envisage également l’étude du fait religieux contemporain et son évolution au cours de l’histoire et pose les bases méthodologiques en histoire des religions. Le socle de connaissances et de compétences pluridisciplinaires acquis grâce à cette formation permet divers débouchés professionnels. 

Ce qu'apporte une licence de théologie :

  • Un diplôme d’état en théologie
  • Pluridisciplinarité
  • Acquisition d’une solide culture générale
  • Initiation au maniement des outils et des techniques liés à la discipline
  • Mise en œuvre d’une réflexion rationnelle autour de la foi et de ses contenus
  • Développement des capacités à raisonner et à argumenter
  • Acquisition des méthodologies du travail universitaire

La théologie peut aussi être considérée comme une filière apportant des connaissances utiles pour des étudiants de filières « voisines », telles que l’histoire, l’histoire de l’art, la philosophie ou encore les lettres, auxquelles elle apporte un éclairage complémentaire particulièrement pertinent. Dans tous les cas, elle est source d’enrichissement culturel et se trouve apte à nourrir une réflexion personnelle sur des questions existentielles. 

Organisation de la licence :

La licence en théologie est organisée en 6 semestres, soit 3 années : L1 (1ère année de licence), L2, L3

Chaque semestre comporte un certain nombre d'UE (unités d'enseignement) totalisant une "valeur" de 30 crédits ECTS (European credits transfer system : système de validation commune à l’Union européenne). L'étudiant obtient donc sa licence, dès lors qu'il a validé 180 crédits ECTS.

Les crédits ECTS sont une sorte de monnaie commune : la licence mention théologie de l'Université de Lorraine - Metz a donc la même valeur dans n'importe quel pays de l'espace européen. Les UE sont capitalisables, c'est-à-dire qu'une fois validées, elles sont définitivement acquises, quel que soit le temps mis pour obtenir la licence. Elles sont transférables dans une autre université, française ou européenne, sous réserve d'acceptation par les équipes pédagogiques.

Les étudiants qui le souhaitent peuvent organiser leur formation au rythme de leurs possibilités, par exemple L1 en un an ou deux ans.

Plusieurs types d’UE sont proposés :

des UFD (unités d'enseignement fondamentales disciplinaires), dans le champ de la théologie,

des UFT (unités d'enseignement fondamentales transverses), destinées à doter l'étudiant d'"outils" : informatique, langue vivante, méthodologie, projet personnel et professionnel.

des UEO (unités d'enseignement d'ouverture), qui diversifient le parcours.

Licence de théologie, le diplôme :

Le diplôme obtenu, sous réserve de validation des UE et crédits ECTS, est la licence, domaine sciences humaines, arts et culture, mention théologie catholique. Un "supplément au diplôme" présentera le détail des connaissances acquises pendant la formation.Un DEUG (diplôme d'études universitaires générales) sciences humaines, arts et culture, mention théologie pourra être délivré aux étudiants ayant validé L1 et L2. 

Le master :

La ligne directrice du Master « Théologie et anthropologie philosophique » est de manifester clairement l’articulation de la théologie avec la philosophie et l'histoire par le biais d'une interrogation anthropologique : comprendre la situation de l'homme dans la société contemporaine en fonction de son histoire. C'est bien la question du sujet, croyant ou non, qui est centrale dans la démarche du Master. Dans la spécialité Théologie et Spiritualité est traitée la perspective du sujet croyant exprimant ses convictions au sein de son existence. La spécialité Théologie et Philosophie étudie l'homme dans la société selon une démarche philosophique et théologique.

La première année du master est commune aux deux spécialités, mais se décline en deux parcours. L’un pour les étudiants issus de la licence en théologie (UE 11,13,14 et 15 au premier semestre et UE 21, 23, 24 et 25 au second semestre) et l’autre pour les étudiants issus de la Licence en philosophie (UE 12, 13, 14 et 15 au premier semestre et UE 22, 23, 24 et 25 au second semestre). Ce deuxième parcours est conventionné avec l’Université du Luxembourg permettant aux étudiants d’acquérir outre le Master Théologie et anthropologie philosophique le Mater in Modern and Contemporary European Philosophy de l’université du Luxembourg

La seconde année se décline en deux spécialités :

1. Spécialité Théologie et Philosophie

Comme la première année de Master, la spécialité « théologie et philosophie » est organisée en deux parcours. Un premier parcours à dominante théologique vise à approfondir les bases de la discipline à travers un enseignement diversifié pluridisciplinaire (sciences bibliques, théologie systématique, éthique, histoire des religions, articulation théologie et philosophie) et à conduire les étudiants vers une démarche de recherche et de spécialisation. Le second parcours à dominante philosophie s’articule autour de problématiques contemporaines avec une spécialisation en philosophie européenne contemporaine, philosophie politique, esthétique et articulation entre théologie et philosophie. Comme en Master 1, ce parcours et conventionné avec l’université du Luxembourg et permet l’obtention d’un double Master : Master de Théologie et Anthropologie Philosophique de l'Université de Lorraine Master in Modern and Contemporary European Philosophy de l'université du Luxembourg.

2. Spécialité Théologie et Spiritualité

L'objectif de la spécialité « Théologie et Spiritualité » est d'acquérir une formation en spiritualité, tant du point de vue historique que thématique qui aide les étudiants à lire les textes littéraires ainsi qu’à comprendre la spiritualité dans son environnement historique. Connaître et présenter les courants spirituels dans la société contemporaine ; être capable d’intervenir dans les secteurs de l’information et de la communication.

Témoignages de nos étudiants

Dorothée Muller
Dorothée Muller Première année de Master
Cherchant du travail en vain, je voulais reprendre mes études pour avoir accès aux concours. La théologie était un bon moyen d'allier études et l'envie personnelle d'intellectualiser ma foi. Aujourd'hui je suis prof en Enseignement Religieux, j'ai découvert l'hébreu et les sciences bibliques, réelles passions, alors c'est sans hésiter que je poursuis ma formation à distance.
Clothilde Aujard
Clothilde Aujard Première année de Master
Travaillant à temps complet, seule le département de théologie de Metz m'a permis de reprendre mes études à distance. Trois ans à distance, une licence en poche : pas d'hésitation je rempile à distance pour entamer ma première année de Master !