Sciences bibliques
Présentation des cours de sciences bibliques tout au long du parcours de Licence et de Master

Introduction aux études bibliques

Ce cours se consacre à une présentation matérielle du texte de la Bible : tant des manuscrits de l’Ancien Testament que du Nouveau Testament, mais aussi à la question de la formation des deux corpus dans un ensemble cohérent : le canon. Enfin, sera abordée la question de l’histoire de l’Israël ancien et la manière dont la reconstruction de cette histoire peut s’articuler ou pas avec les études bibliques.
Dans un second temps les enseignants proposeront une introduction à la Bible en donnant des repères historiques et géographiques, des éléments pour comprendre le milieu culturel et religieux du Nouveau Testament. Seront aussi abordées les questions touchant à la diversité des Bibles, au canon des Écritures, aux témoins textuels de l’Ancien et du Nouveau Testaments, ainsi qu’aux différentes méthodes qui sont au service des études bibliques. Ces questions seront abordées aussi par l’étude concrète de péricopes bibliques.
Enseignants : Dominique Charles - Elena Di Pede - Jean-Sébastien Rey

Bibliographie : O. Millet et Ph. de Robert, Culture biblique, Paris : Puf, 2001 ; J.-L. Ska, Les énigmes du passé. Histoire d’Israël et récit biblique, Bruxelles : Lessius, 2001 ; A. Wénin, L’homme biblique. Anthropologie et éthique dans le Premier Testament, Paris, Cerf, 2e éd. 2004.

O. Artus, « La géographie de la Bible », Cahiers Évangile, n° 122, décembre 2002 ; Dominique Barthélemy, Découvrir l'Écriture, Cerf, 2000 ; P. Beauchamp, Parler d'Écritures saintes, Seuil, 1987 ; Ch. Perrot, Jésus et l'histoire (Jésus et Jésus-Christ, 11), Desclée, 1979 ; A. Paul, « L'inspiration et le canon des Écritures », Cahiers Évangile, n° 49, 1984 ; J.P. Charlier, Jésus au milieu de son peuple (Lire la Bible, 78, 84, 85), Cerf, 1987 et 1989.

Première année (L1) - Semestre 1

 

Les Actes des Apôtres

Après avoir situé le livre des Actes des Apôtres dans l’ensemble de l’œuvre de Luc, nous essaierons de percevoir son projet littéraire : après un récit des origines de l’Église, il relate la progression de la proclamation de l’Évangile de Jérusalem jusqu’à Rome. L’ouverture de l’Église aux païens est d’abord l’œuvre de Pierre ; elle est relayée ensuite par la prédication de Paul. Pour préciser ce projet, nous nous intéresserons à quelques grands textes : la naissance de l’Église (Ac 1 – 2), les grands discours missionnaires de Pierre et de Paul, les sommaires relatifs à la communauté chrétienne primitive, la première assemblée de Jérusalem (Ac 15). Nous évoquerons pour finir les grands voyages missionnaires de Paul qui occupent la deuxième partie du livre.
Enseignant : Dominique Charles
Bibliographie : M. Berder (ed.), Les Actes des Apôtres. Histoire, récit, théologie, XXe Congrès de l’A.C.F.E.B. (Lectio Divina, 199), Cerf, 2005 ; O. Flichy, « L’œuvre de Luc. L’Évangile et les Actes des Apôtres », Cahiers Évangile, 114, 2001 ; M. Gourgues, « Mission et communauté » (Ac 1 – 12), Cahiers Évangile, 60, Cerf, 1987 ; M. Gourgues, « L’Évangile aux païens » (Ac 13 – 28), Cahiers Évangile, 67, Cerf, 1989 ; M. Gourgues, Les deux livres de Luc. Clés de lecture du troisième évangile et des Actes, Bruxelles, Lumen Vitae, Connaître la Bible, n° 7-8, 1998 ; D. Marguerat, La première histoire du christianisme. Les Actes des Apôtres (Lectio Divina, 180), Cerf/Labor et Fides, 1999 (20032) ; D. Marguerat, Les Actes des Apôtres (1 – 12) (Commentaire du NT, Va), Labor et Fides, 2007 ; D. Marguerat, Les Actes des Apôtres (13 – 28) (Commentaire du NT, Vb), Labor et Fides, 2015.
Première année (L1) - Semestre 2

 

Les évangiles synoptiques

Après avoir défini le sens des mots « évangile » et « synoptique », nous nous intéresserons au « fait synoptique » et nous essaierons de comprendre comment se sont formés les « évangiles synoptiques », à partir de la tradition orale primitive. Nous évoquerons l’histoire et les apports de l’exégèse historico-critique, notamment les hypothèses documentaires, permettant de rendre compte du fait synoptique. Nous aborderons la question de la transmission des écrits évangéliques et évoquerons les nombreux évangiles non canoniques. Nous présenterons quelques particularités stylistiques et théologiques propres à chacun des trois évangiles.

Enseignant : Dominique Charles
Bibliographie : BAUDOZ J.-F., « Lire les évangiles en synopse. Cinq exercices de lecture », Cahiers Évangile, 103, Cerf, 1998 ; P. Benoit, M.-É. Boismard, Synopse des quatre évangiles en français, t. I et II, Cerf (19976) ; R. E. Brown, Que sait-on du Nouveau Testament ?, Bayard, 2000, p. 141-320 ; R. E. Brown, Jésus dans les quatre évangiles (Lire la Bible, 111), 1996 ; C. Coulot, « Synoptique (Le Problème) », DBS 75, 2005, col. 785-828 ; B. Gerhardsson, Préhistoire des évangiles (Lire la Bible, 48), Cerf, 1978 ; M. Quesnel, L’histoire des évangiles (Bref), Cerf/Fides, 1987 ; N. Siffer, D. Fricker, Q ou la source des paroles de Jésus (Lire la Bible, 162), Cerf, 2010.
Première année (L1) - Semestre 2

Introduction au Pentateuque

Présentation des grands axes de la recherche sur le Pentateuque ainsi que des thématiques théologiques principales qui apparaissent dans ce corpus. L’exploration des thématiques se fait par le biais de la lecture de textes choisis.

Enseigant : Elena Di Pede
Bibliographie : en cours d'élaboration
Deuxième anné (L2) - Semestre 1

Lecture suivie de l'évangile de Marc

Après une introduction générale qui abordera les questions de l’auteur du plus ancien des évangiles et de son style, du lieu de sa rédaction, de sa datation, de la communauté destinataire, etc., nous en ferons une lecture suivie. Nous pourrons ainsi mettre en évidence les caractéristiques propres de Marc. En le comparant aux deux autres synoptiques, nous percevrons mieux son originalité à la fois littéraire et théologique. Pour finir, nous nous pencherons sur le dossier complexe de la finale de cet évangile.
Enseignant : Dominique Charles
Bibliographie : E. Cuvillier, L’Évangile de Marc, Bayard, Labor et Fides, 2002 ; J. Delorme, « Lecture de l’Évangile selon saint Marc », Cahiers Évangile, n° 1-2, Cerf, 1972 ; C. Focant, L’Évangile selon Marc (Commentaire Biblique NT, 2), Cerf, 2004 ; J. Hervieux, L’Évangile de Marc, Centurion, 1991 ; Sr Jeanne d’Arc, Marc, DDB, 1988 ; P. Lamarche, Évangile de Marc, commentaire (Études Bibliques N.S., 33), Gabalda, 1996 ; S. Légasse, L’Évangile de Marc (Lectio Divina Commentaires, 3), t. 1 et 2, Cerf, 1995 ; B. Standaert, L’Évangile selon Marc, commentaire (Lire la Bible, 61bis), Cerf, 1983 (19972).
Deuxième année (L2) - Semestre 1

Apocalypses juives et chrétiennes

Dans la première partie du cours nous donnerons une introduction au courant apocalyptique : définition du genre et présentation de textes bibliques et péritestamentaires rattachés à cette mouvance : livre de Daniel, textes de Qumrân, Livre d’Énoch, Esdras, Apocalypse de Baruch, etc. (J.-S. Rey).

La deuxième partie se centrera sur une présentation des apocalypses chrétiennes, en particulier du livre de l’Apocalypse dans son cadre historique et canonique. Lecture de passages choisis (E. Di Pede).

Enseignant : Jean-Sébastien Rey - Elena Di Pede
Bibliographie : en cours d'élaboration.
Deuxième année (L2) - Semestre 2

Littérature johannique

Parmi les écrits de la littérature johannique, le quatrième évangile est certainement le plus important. Après avoir brièvement soulevé les questions complexes que pose son histoire rédactionnelle, nous en verrons les principales caractéristiques, tant au niveau du style que des insistances théologiques. Puis nous ferons l’étude d’un certain nombre de textes : le Prologue (Jn 1,1-18), les noces de Cana et la purification du temple (Jn 2), Jésus et Nicodème (Jn 3), Jésus et la Samaritaine (Jn 4,1-42), le discours sur le pain de vie (Jn 6), quelques passages des discours d’adieux (en Jn 13 à 17), le récit de la Passion (Jn 18 – 19), les récits de la résurrection (Jn 20 – 21).

Enseignant : Dominique Charles
Bibliographie : Y.-M. Blanchard, Saint Jean (La Bible tout simplement), éd. de l’Atelier, 1999 ; Y.-M. Blanchard, « Les écrits johanniques. Une communauté témoigne de sa foi », Cahiers Évangile 138, Cerf, 2007 ; M.-E. Boismard et A. Lamouille, L’évangile de Jean, Synopse des quatre évangiles, t. 3, Cerf, 1977 ; R.-E. Brown, La communauté du disciple bien-aimé (Lectio Divina 155), Cerf, 2002 ; X. Leon-Dufour, Lecture de l’évangile de Jean (Parole de Dieu, 4 vol.), Seuil, 1988, 1990, 1993, 1996 ; A. Marchadour, L’évangile de Jean (Commentaires), Bayard-Novalis, 1992 ; J. Zumstein, L’évangile selon saint Jean (1 – 12) (Commentaire du NT, IVa), Labor et Fides, 2014 ; J. Zumstein, L’évangile selon saint Jean (13 – 21) (Commentaire du NT, IVb), Labor et Fides, 2007.
Deuxième année (L2) - Semestre 2

Pratique du texte 1 : Méthodes diachroniques

L’objectif de ce cours est de présenter les différentes méthodes et étapes d’analyse d’un texte biblique dans une perspective dite « diachronique ». Le cours aura essentiellement une visée pratique. On présentera les différentes étapes nécessaires à l’analyse d’un texte : critique textuelle, traduction, analyse philologique et syntaxique, analyse de la structure (micro structure et macro structure), critique de la tradition et critique de la rédaction, Sitz im Leben. Le cours portera également sur certains questionnements plus théoriques sur la méthode mise en œuvre et ses évolutions : la question de l’importance du ‘Urtext’, le critère d’ancienneté et l’archéologie textuelle, la légitimité d’un dichotomie entre diachronie et synchronie, la question de l’auteur, les phénomènes de réécritures, etc.

Enseignant : jean-Sébastien Rey
Bibliographie : M. Bauks, C. Nihan, Manuel d’exégèse de l’Ancien Testament, Genève : Labor et Fides, 2008.
Deuxième année (L2) - Semestre 2

Études pauliniennes

Ce cours a pour but d’offrir à la fois une introduction à la littérature paulinienne et à la fois un approfondissement à travers l’étude d’une lettre spécifique : l’épître aux Galates. La première partie du cours proposera une introduction générale et abordera les questions relatives à la biographie paulinienne et à la chronologie, la présentation du corpus, les questions qui touchent à l’authenticité et à la pseudépigraphie ainsi que quelques remarques relatives à l’épistolographie antique. La deuxième partie du cours sera consacrée à une exégèse de certains passages de la lettre aux Galates. Cette dernière présente de nombreux éléments représentatifs de la pensée de Paul. Elle servira ainsi de fil conducteur pour ouvrir des perspectives plus large au sein du corpus, mais également au sein de la littérature juive du tournant de notre ère.

Enseignant : Jean-Sébastien Rey
Bibliographie : D. Marguerat, Introduction au Nouveau Testament. Son histoire, son écriture, sa théologie, Genève, Labor et Fides, Le monde de la bible 41, 20043, pp. 131–344 ; Ed Parish Sanders, Paul and Palestinian Judaism, Philadelphia, Fortress Press, 1977 ; S. Légasse, Paul apôtre. Essai de biographie critique, Cerf, Paris, 2000 (1e éd. 1991) ; C. Grappe, Initiation au monde du Nouveau Testament, Genève : Labor et Fides, 2010 ; J.-P. Lémonon, L’épître aux Galates, CBNT 9 ; Paris : Cerf, 2008.
Troisième année (L3) - Semestre 1

Livres historiques

Parcours à la découverte des « Livres historiques » et de leurs particularités littéraires, théologiques et anthropologiques.

Enseignant : Elena Di Pede
Bibliographie : en cours d'élaboration.
Troisième année (L3) - Semestre 1

Pratique du texte 2 : Méthodes synchroniques

Lecture et approfondissement de textes choisis du premier et du nouveau Testament en vue d’un apprentissage de la lecture en utilisant la méthode narrative.

Enseignant : Elena Di Pede
Bibliographie : en cours d'élaboration.
Trosième année (L3) - Semestre 1

Livres prophétiques

Le prophète est un homme de parole revêtu de l’esprit de Dieu et profondément ancré dans l’histoire de son peuple. Ce cours présentera quelques grandes figures prophétiques d’Israël à travers la lecture de récits et d’oracles. On mettra en lumière l’articulation entre parole et histoire, ainsi que l’importance de la relecture théologique dans l’élaboration de la littérature prophétique.

Enseignant : Elena Di Pede
Bibliographie : en cours d'élaboration.
Troisième année (L3) - Semestre 2

Psaumes et littérature sapientielle

Le cours sera divisé en deux parties. La première partie constitue une introduction au Psautier. Nous aborderons les questions relatives à sa formation et à sa structure. Après avoir présenté l’histoire de la recherche, nous exposerons les questions relatives à la stylistique et aux figures poétiques de ces textes. Enfin, nous mènerons une exégèse précise de quelques psaumes.

La seconde partie du cours abordera la littérature de sagesse. Après une présentation générale à la Sagesse proche-orientale, nous porterons une attention plus particulière au livre du Siracide. Après une introduction générale et la présentation de la situation textuelle complexe de cette œuvre, nous procéderons à l’analyse de quelques textes.

Enseignant : Jean-Sébastien Rey
Bibliographie : J.-M. Auwers, La composition littéraire du psautier (Cahiers de la Revue Biblique 46), Paris : Gabalda, 2000 ; J.-L. Vesco, Le Psautier de David. Traduit et commenté, I-II (Lectio Divina 201), Paris : Cerf, 2006).
Troisième année (L3) - Semestre 2

Sciences bibliques 2

Traduire et interpréter l’Écriture dans l’Antiquité (Jean-Sébastien Rey, 12 h)

L’objectif de ce cours est de mettre en valeur la vitalité de l’Écriture dans la mesure où elle génère au fil de sa transmission de nouvelles lectures et interprétations. Ce concept dynamique sera abordé à travers un exemple concret. Nous chercherons à évaluer comment un texte fondateur, Gn 1 et Gn 2-3, a pu susciter de nouvelles voies de lecture et de réécriture. La première partie du cours s’intéressera au processus de traduction dans l’antiquité. Après avoir présenté le texte hébreu, nous nous intéresserons aux traductions anciennes du texte : la Septante, la Peshitta et les Targoums. Dans un deuxième temps, nous examinerons la réception de ce texte dans le judaïsme ancien et le christianisme primitif : Psaumes, Tobit, Ben Sira, textes de Qumrân et Paul. L’objectif de ce cours est de mettre en valeur les processus herméneutiques qui entrent en jeu et de montrer comment un texte peut, au fil de sa transmission, gagner en profondeur de sens.

La temporalité et la gestion du temps chez les prophètes de l’exil (Elena Di Pede, 12 h) Les prophètes, en particulier les prophètes du début de l’Exil, ont un rapport complexe au temps. Pris dans un présent dramatique, ils l’interprètent à la lumière d’un passé dont il font mémoire et où s’articulent un don et une loi structurant une alliance entre Dieu et Israël, et ils l’éclairent en fonction d’un futur qu’ils annoncent meilleur. Littérature en prise directe avec le présent, où passé et futur s’entrecroisent, ces textes prophétiques cherchent à amener le lecteur à une meilleure compréhension des enjeux du moment présent et des choix qu’il impose.

Enseignants : Elena Di Pede - Jean-Sébastien Rey
Bibliographie : en cours d'élaboration.
Première année de Master (M1) - Semestre 2

Sciences bibliques 1

Les manuscrits de la mer Morte (Jean-Sébastien Rey, 12 h)

Ce cours commencera par présenter rapidement l’histoire de la découverte des manuscrits de la mer Morte, la publication des textes et les questions archéologiques et historiques que soulève le site dans le contexte du judaïsme de l’époque hellénistique et romaine. Ce sera également l’occasion de présenter les instruments de travail et d’aborder quelques questions méthodologiques concernant l’étude de ces textes fragmentaires. Dans un deuxième temps, on présentera l’ensemble de la collection de manuscrits à travers trois thématiques qui furent chamboulées par cette découverte : (1) L’histoire du texte de la bible hébraïque (présentation des manuscrits bibliques) ; (2) L’histoire de la littérature judéo-palestiniennne du tournant de notre ère (présentation des grands textes de ce corpus : la Règle de la Communauté, le Document de Damas, le rouleau de la guerre, le rouleau des Hymnes, 4QMMT et 4QInstruction) ; (3) Enfin, l’impact de cette découverte sur l’étude du Nouveau Testament et de la littérature chrétienne primitive.

Indications bibliographiques : Florentino García Martínez, Eibert J. C. Tigchelaar, The Dead Sea Scrolls, Study Edition, 2 vol., (Leiden : Brill, 1997-1998). Farah Mébarki et Émile Puech, Les manuscrits de la mer Morte (Paris : Editions du Rouergue, 2002). Jean-Baptiste Humbert and Estelle Villeneuve, L'affaire Qumrân (Découvertes Gallimard 498 ; Paris, Gallimard, 2006). Lawrence H. Schiffman, Les manuscrits de la mer Morte et le judaïsme (Québec : Fides, 2003).

La Bible relit et élabore ses traditions (Elena Di Pede, 12 h)

Comment la Bible elle-même relit-elle et reformule-t-elle ses traditions fondamentales ? À partir de textes choisis cette partie du cours se propose d’étudier la manière dont la tradition de l’exode et de l’exil se croisent et s’enrichissent mutuellement.

Enseignants : Jean-Sébastien Rey - Elena Di Pede
Bibliographie : en cours d'élaboration.
Première année de Master (M1) - Semestre 1